Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

darty-nation-république-bhv-hoss

  • Darty c’est (presque) fini ! et on hurle en chœur le refrain.

    Bon, bon je ne croyais pas que je viendrais si vite ici pour râler. Ce sera un petit râle car au final la situation fut sauve (comment que je cause trop bien moi !)

     Voici néanmoins comment Darty c’est parti, m’a foiré mon day off. Lundi c’est day off.

    Flash back : 22 décembre 2010 (l’année dernière donc)

    Mon chauffage de salle de bains me lâche, le sagouin ! Après 4 ans de bons et loyaux service voilà qu’il décide que ben non il ne fonctionnera plus parce qu’il a assez donné à me chauffer les pieds tous les jours. Qu’à cela ne tienne me dis-je (je me parle beaucoup) courons chez Darty avant que mes pieds ne virent au bleu et mon état d’âme au rouge.

    Petit tour dans les rayons, et j’acquiers un nouveau radiateur soufflant (Alpatec…inconnu à mon bataillon de la haute technologie) pour remplacer feu le précédent, pour la modique somme de 29.90 euros ! Bonne princesse je me dis que c’est un juste prix pour son utilisation (à savoir mes pieds, blablabla). Je reviens at home et  j’inhume  l’autre enfin je le recycle. Notre vie commune commence, avec la joie des premiers amours, on se regarde, on se parle, on se découvre, en un mot on s’aime grave du love

    Patatras : 26 décembre 2010 (toujours l’année dernière)

    Ce traître commence à se lasser de ma présence, il n’aime plus mes pieds le bougre et le voilà qui cesse instamment toutes fonctions. Quoi ! c’est déjà fini ! je bafouille, je pleure, j’argumente, je mets des chaussettes… et finalement amadoué il repart péniblement. Mais chat échaudé craignant l’eau froide, ou plutôt on ne l'a lui fait pas à Plume, je ne tiens pas à revivre une scène de cette ampleur, non c’est vrai on est en décembre, malgré mes chaussettes j’ai besoin d’un chauffage !

    Darty-one : 27 décembre 2010 (encore l’année dernière)

    Retour au service après-vente, penaude j’explique notre première scène. Mr Darty me dit « attends poulette je vais lui parler ». Et là, ce doit être un truc de mecs, le voilà que le dit chauffage se décide finalement à fonctionner. Je m’en reviens donc chez moi mon promis sous le bras et nous reprenons notre idylle. La conciliation avec Mr. Darty semble efficace. Mais ce bonheur s’annonce éphémère…

    Darty-two : 2 janvier 2011 (cette année donc)

    Nouvelle scène, la même, j’hallucine que je lui dis, tu te fiches de moi !!! Ah mon gars cela ne va pas se passer comme ça ! Et décidée à refuser toute conciliation je retourne chez Darty ! et c’est là que ça a failli finir pour de bon.

    C’est un autre Mr.Darty qui m’accueille, il a seulement l’air d’avoir 12 ans et moi 100 000 ans. Je raconte mon histoire d’amour impossible avec Mr. Alpatec. Celui-ci repart illico dans leur remise ! Sauf qu’en échange ? ben y a pas d’échange y en a plus dans le magasin (Nation) ! Ok faisons un avoir me dit Miss Darty à la caisse (parce que bon pour un remboursement fallait venir sous 10 jours après l’achat, c’est con suis venue 5 jours, ça devait être trop court comme délai), ah oui mais moi jeune fille il me faut un chauffage là aujourd’hui tout de suite, on est en décembre je te rappelle ! Oh mais que ça tombe bien il y en 4 disponibles à République. Je regarde ma montre, je me dis que ma séance de ciné ne va pas m’attendre, je me dis que mon day off est en train d’être off pour de bon. Et hop un aller simple pour République ! Ah mais non Madame me dit le Mr. Darty de là-bas (que ça m’énerve qu’on m’appelle Madame), nous on n’en a plus et puis d’abord on a eu tout un lot défectueux alors on les a rendus !!! aaaaahhhhhh ! et la sueur commence à couler sous ma chemise Hoss (c’est dégueulasse la transpiration). On respire, on respire, et là je fais quoi ??? Ben retournez à Nation et demandez un remboursement ! c’est ce qu’on fait nous ici, grrrrrr. Zen, restons zen (je vous assure que là je ne chantais pas et que j’imaginais ma prochaine douche avec des frissons.

    Back to Nation, yep ! trop contente je suis, c’est fichu pour mon film, c’est fichu pour mon day off de toutes façons. Négociations avec Mr Darty qui celui-là n’a pas l’air d’avoir 12 ans, qui s’énerve contre Miss Darty qu’aurait pas dû parler de remboursement, et que finalement il me dit faut voir ça avec la responsable !!!!!! gnnnééééé !!!!

    Et  tu sais quoi, ben super Miss Darty de toutes les Miss Darty, je lui raconte mon histoire, elle ne décroche pas un mot et me rembourse mes fuckings 29.90 euros !

    Finalement, tout est Darty qui Darty bien mais bon ce n’est pas sûr que j’y revienne (un jour je te raconterai comment ils m’ont vendu un lecteur DVD qui avait déjà servi…) d’ailleurs je suis allée au BHV (l’autre objet de mes amours avec Monoprix)…

    Ce billet est trop long, suis sûre  que je vous ai perdus à la première scène de ménage ! Tant pis !